Voiture de légende : La Corvette C1

Le 30 juin 1953, la première Chevrolet Corvette de l’histoire sortait de l’usine d’assemblage et le moins que l’on puisse dire c’est que la petite « C1 » va marquer le début d’une « success story » qui continue encore aujourd’hui.

La première Chevrolet Corvette de l’histoire est née de l’imagination du designer automobile de Général Motors Harley Earl en voyant rentrer, à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, les GI’s. Ces derniers revenaient d’Europe avec de petites voitures de sports telles que des MG TD ou les Jaguars XK 120 et l’idée de concevoir une petite sportive américaine fleurie rapidement dans l’esprit de Harley Earl.

Il essaie alors de convaincre le constructeur américain pour lequel il travaille de réaliser une automobile de ce type. Général Motors accepte de travailler sur un prototype nommé :  EX-122, future Chevrolet Corvette. Cette dernière est présentée en janvier 1953 au Waldorf-Astoria de New York. La EX-122 présente, tout comme les voitures outre Atlantique qu’elle essaie d’imiter, un toit ouvrant avec un aspect léger et pourtant très sportif. Sa carrosserie est entièrement réalisée à la main en fibre de verre afin d’alléger au maximum le véhicule. Côté moteur, un 6 cylindres de 3,8L de 150 chevaux a été installé. Les passionnés d’automobiles trouvent ce prototype intéressant et Général Motors va alors lancer en production son EX-122 en choisissant pour nom « Corvette » référence aux navires de guerre légers et rapides apparût en France au XIIe siècle.

Le 30 juin 1953, la première version de la Chevrolet Corvette C1 sort de l’usine. Le modèle est extrêmement fidèle au prototype présenté à New York 6 mois plus tôt. Au cours des 6 premiers mois de production, seul 300 exemplaires sortent de l’usine et tous ont la même finition, en blanc avec un intérieur en cuir rouge. La voiture était proposée à un prix de 3 498 dollars, un prix bien plus élevé que les 2000 dollars qu’avait imaginé Harley Earl en créant cette petite sportive. A la fin de la première année, seul 183 modèles trouvent preneur et Chevrolet est obligé de revoir sa production à la baisse pour l’année suivante.

En 1954 la C1 continue son chemin de croix. Sur les 3600 exemplaires produits en 1954, plus d’un tier ne trouve pas preneurs malgré des nouveautés comme de nouveaux coloris proposés ou de nouvelles options. Mais la presse tout comme les acquéreurs estiment que la petite américaine manque de sportivité et surtout que les finitions ne sont pas au rendez-vous. En 1955 Chevrolet abat une nouvelle carte pour améliorer les ventes et faire de la Corvette une voiture référence. Un nouveau moteur V8 est lancé venant équiper la C1. Cette dernière passe ainsi d’un bloc moteur développant 150 ch à 195 ch augmentant ainsi considérablement la puissance du véhicule. Le nombre de coloris passe à cinq et le système électrique de la C1 passe à 12V.

En 1956, la C1 subit un premier restylage avec des phares plus petits et des lignes plus agressives. Mais ce sont les flancs creusés qui vont réellement apporter une allure à la C1. Ces modifications relancent complètement l’image de la voiture qui devient une voiture appréciée. En termes de confort, le toit ouvrant est désormais électrique tout comme les vitres. Au cours de l’année 1957, la C1 devient encore plus sportive avec la mise en place d’une boite 4 vitesses et une option « course » pouvait être ajoutée et comprenant un nouveau filtre à air et des suspensions plus résistantes.

En 1958, la C1 évolue à nouveau. Chevrolet opte pour un design avant à 4 phares et le capot ainsi que le coffre offrent de nouveaux éléments en chrome. Mais la vraie nouveauté de cette année c’est la présence sur le modèle de série d’une ceinture de sécurité et les corvettes de 1958 sont les premières à proposer ce système de sécurité.

La C1 continuera d’évoluer légèrement jusqu’en 1962 avant d’être remplacée par la C2 en 1963. Bien que les débuts fussent difficiles pour la petite américaine, Chevrolet a réussi à tenir compte des critiques et améliorer sa voiture pour finalement réussir à en écouler plus de 69 000 exemplaires en 9 ans. Bien plus encore, Général Motors et Chevrolet ont donné naissance à une voiture emblématique dont l’histoire continue aujourd’hui encore avec la C8, 8ème version de la Chevrolet Corvette.