Route de légende – Le littoral Azuréen Partie 1

Ce mois-ci, je vous emmène à la découverte du littoral Azuréen. Dans cette première partie, nous partirons à la découverte de la ville de Menton, célèbre pour ses citrons avant de se rendre sur le Rocher de Monaco, traverser le petit village pittoresque de Eze pour finir dans la capitale des Alpes Maritimes : Nice.

La découverte de Menton

Notre séjour commence dans la petite ville de Menton. Célèbre pour ses citrons, Menton n’en demeure pas moins une ville au patrimoine culturel très riche. Avant de prendre la route, il est conseillé de visiter cette ville pour ces nombreux trésors. Le célèbre Bastion situé au bout de la digue terminant la promenade du Soleil, abrite l’un des deux musées dédiés au prince des poètes Jean Cocteau. La basilique Saint Michel est un lieu de recueillement de toute beauté, surplombant la baie de Menton, elle fût érigée au 17ème siècle et arbore sur son parvis les armoiries de la célèbre famille Grimaldi. Prenez également le temps de visiter les nombreux jardins comme celui de la Serre de la Madone ou encore celui du Palais de Carnolès.

Le Rocher – Monaco

Empruntez ensuite la route départementale 6007 pour profiter du paysage et admirer votre prochaine destination qui se dessine au loin : Monaco. Célèbre pour son rocher, fief de la famille royale monégasque, Monaco est une principauté hors normes. Célèbre pour son Grand Prix de Formule 1, pour ses hôtels luxueux, pour ses voitures sportives, Monaco n’en demeure pas moins un lieu culturel où il fait bon s’arrêter pour découvrir le musée Océanographique, le jardin exotique ou encore le Palais Princier. Prenez également le temps de vous promener sur le port pour admirer les yachts tous plus luxueux les uns que les autres.

Le village pittoresque de Eze

Il est temps de reprendre la route et plus particulièrement la M6098 longeant le bord de mer pour vous rendre à Nice. Au cours de votre trajet, je vous conseille un arrêt dans le magnifique village de Eze. Ce village, niché au sommet d’une montagne et dominant la baie azuréenne, est constitué de petites ruelles de pierres, passages voutés, maisons en pierre superbement restaurées, placettes ombragées, parfait pour faire une halte avant de vous rendre à Nice.

Nissa bella

Arrivé dans la capitale du département des Alpes Maritimes, de nombreuses possibilités s’offrent à vous. Je vous conseille d’arriver à Nice pour la pause de midi. En effet, Nissa, de son nom provençal, dispose de nombreux restaurant avec les spécialités de la région. Partez découvrir le vieux Nice afin de goûter la fameuse « socca » à base de farine de pois chiche et d’huile d’olive, les farcis niçois, les beignets de fleurs de courgette ou encore la pissaladière. Pour le dessert, partez découvrir glaces italiennes artisanales de Azzurro sur la place Rossetti. Bien sûr, il ne faut pas quitter Nice sans avoir découvert la colline du Château, le quartier de Cimiez et son festival de Jazz ou encore marcher sur la célèbre promenade des Anglais.

Pour découvrir cette route et ces différents lieux, je vous conseille fortement de vous y rendre au printemps ou à l’automne et éviter la pleine saison. Vous pourrez ainsi profiter paisiblement de tous les biens fais de la côte d’Azur. Rendez-vous le mois prochain pour la suite de notre périple. D’ici là, je vous souhaite une bonne route.