Anecdote Automobile – La première compétition automobile

Le 19 décembre 1893, Pierre Giffard, grand reporter et pionnier de la presse sportive, a l’idée d’organiser la première compétition de « voitures sans chevaux ». Pour participer, un droit d’entrée de 10 francs était demandé.

Cette compétition n’était clairement pas une compétition de vitesse mais plutôt un concours par élimination. Plusieurs étapes étaient ainsi organisées, à chaque fin d’étapes, des participants étaient éliminés.
Au total ce sont 102 inscriptions qui sont enregistrées en 1893, mais seulement 21 participants valident leur ticket pour l’épreuve finale de Paris à Rouen.
L’épreuve finale débute le 19 juillet 1894 au départ de la porte Maillot à Paris. Le concours récompense les véhicules selon trois critères : la « sécurité », la « commodité » et le « bon marché relatif ». Le gagnant se voit alors remettre un prix de 5000 francs.
Cette compétition devait respecter certaines règles, l’une d’entre elle était la vitesse. Les véhicules ne devaient pas se déplacer à plus de 12,5 km/h sous peine d’être sanctionnés. Autre fait amusant, la compétition était couverte par des journalistes à vélo. Ils suivaient sans soucis les véhicules à moteur à vapeur, pétrole ou hydraulique. Au terme des 3 jours de « course », le premier prix est partagé entre « Panhard & Levassor » et « les fils de Peugeot frères ».

Crédit photo : Bettmann Archive