Voiture de légende : Maserati Ghibli

Considérée comme l’une des plus belles voitures italiennes des années 1960, la Ghibli a été la rivale des prestigieuses Ferrari Daytona et Lamborghini Miura. Reconnue pour son esthétisme, sa puissance et sa conduite, elle a marqué d’une pierre blanche l’histoire de la marque au trident.

Présenté au monde en 1966 au salon automobile de Turin, où elle reçoit l’acclamation de la critique (que ce soit de la presse ou du grand public), elle est commercialisée dès 1967. La Maserati tient son nom du ghibli, un vent tempétueux égyptien.

La carrosserie de la Maserati Ghibli voit le jour sous les coups de crayon de Giorgetto Giugiaro. Le designer opte pour une carrosserie type « fastback » afin de permettre un meilleur aérodynamisme et ainsi offrir une meilleure tenue de route ainsi que de meilleures performances à la Ghibli. Considérée comme l’une des dernières vraies GT Italienne selon l’ouvrage « Voitures de légende », elle possède un empattement important de 2.55m et une longueur de 4.70m.

Côté performances, le modèle commercialisé en 1967 embarque un moteur V8 de De 4.7 litres à quatre arbres à cames en tête et développant une puissance de 330 ch pouvant propulser le bolide aux alentours de 260 km/h. Pesant aux alentours de 1 500 kg, l’italienne pouvait atteindre les 100 km/h en 6.8 secondes.

La production de la Ghibli s’arrête en 1973 et c’est au total un peu moins de 1300 qui auront été vendus. En 1992, Maserati décide de remettre sur le devant de la scène le nom « Ghibli » avec un nouveau modèle venant remplacer la Maserati biturbo. Puis en 2013 ; la Ghibli III voit le jour.