Route de Légende : La Route Napoléon

En cette rentrée, quoi de mieux que de rendre hommage à un pan de l’histoire française qui donna naissance à l’une des plus belles routes de l’Hexagone : La route Napoléon. Le 1er Mars 1815, Napoléon 1er, au retour de son exil sur l’île d’Elbe débarque à Vallauris avec pour objectif de marcher sur la capitale française et de reconquérir son trône. Accompagné d’une armée de 1200 hommes, il déclara lors de son arrivée au port : « L’aigle avec les couleurs nationales, volera de clochers en clochers jusqu’au tours de Nôtre Dame ». S’en suivra alors une épopée historique qui conduira l’empereur déchût à la reconquête de son trône. 

1/ De Vallauris à Castellane

La célèbre Route Nationale 85, plus connue sous le nom de « Route Napoléon », retrace le parcours effectué en Mars 1815 par Napoléon et ses hommes pour partir à la reconquête du trône de France. Longue de 390 km, cette route démarre de Vallauris dans les Alpes Maritimes pour se terminer à Grenoble, en Isère.

Cannes le Suquet

(source photo : Kayak)

Au 1er Mars 1815, Napoléon après avoir débarqué dans le Golfe Juan, arrive à Cannes pour passer sa première nuit. Cannes, aujourd’hui célèbre pour son Festival du Film, sa Croisette et ses boutiques de luxe était autrefois un petit village de pêcheur dont la route était difficilement empruntable. Prenez de le temps de visiter le « vieux Cannes » avec le quartier du Suquet, surplombant la ville. La tour de Guet vous offrira un panorama unique sur la baie, les îles de Lérins et le massif de l’Esterel.

En continuant votre route, vous traverserez de nombreuses petites villes comme le Cannet ou encore Mougins pour arriver à un haut lieu de l’épopée Napoléonienne : Grasse.

Grasse

Capitale mondiale des parfums, Grasse est une ville très riche d’histoire et de traditions. De nombreux lieux sont à visité comme le musée des Parfum, le parc de la princesse Pauline, la villa Noailles. La vielle ville mérite particulièrement le détour avec ses ruelles étroites, ses bâtiments colorés, sa tour sarrasine de 30 mètres de haut, vestige des remparts du 16ème siècle, sans oublier la somptueuse Cathédrale de Nôtre Dame du Puy, datant du 11ème siècle.

Progressivement, nous quittons la côte d’azur en empruntant des routes de montagnes traversant ainsi des villages comme Cabris et son magnifique point de vue sur la Côte d’Azur, Saint Vallier de Thiey, Escragnolle, Serranon pour arriver à Castellane.

Castellane

Petite ville située au milieu d’un cirque de montagne à l’entrée du Verdon, Castellane était autrefois un point militaire stratégique. A l’entrée de la ville un éperon rocheux accueille en son sommet Nôtre Dame du Roc. Site naturel classé depuis 1933, il vous offre une vue à 360° sur le Verdon. Située à seulement 12km des fameuses Gorges du Verdon, Castellane offre des paysages à couper le souffle.

gorge-du-verdon-969748_1920

2/ De Castellane à Grenoble

En partant de Castellane, la route devient de plus en plus sinueuse, mais les paysages ne cesseront de vous émerveiller, notamment au col des Lèques. Après une cinquantaine de kilomètre, vous arriverez dans la préfecture des Alpes de Haute Provence : Digne les bains, aussi considérée comme la capitale de la lavande. Si vous empruntez cette voie en été, n’hésitez pas à aller parcourir les champs de lavande bordés par les montagnes ou profitez de la via ferrata du rocher de neuf heures. Enfin découvrez la Cathédrale du Bourg, la Chapelle Saint Pancrace ou détendez-vous dans les eaux thermales qui ont rendu célèbre la ville.

Digne les bains

En continuant votre trajet, la vallée s’élargit pour annoncer la confluence avec la Durance. Je vous conseille un petit détour pour visiter Sisteron, un des derniers joyaux Provençal à visiter avant d’entrer dans le département du Dauphiné. Surplombant la ville, la Citadelle de Sisteron, construite à même la roche, est un chef d’œuvre de construction. Classé monument historique, 365 marches taillées dans la roche permettent d’y accéder.

View on the village of Sisteron, Southern France

Vous traverserez ensuite la ville de Gap, entourée de montagnes et notamment du Col Bayard située à 1248m d’altitude. Si vous souhaitez abandonner quelques instants votre voiture pour une randonnée, c’est le moment, mais sachez que les dénivelés sont vite très important car vous voilà dans les Alpes.

Une centaine de kilomètres vous sépare alors de Grenoble et de la fin de votre voyage. Au programme, de nombreux villages comme Laye ou encore Saint Firmin. Vous longerez pendant presque tout votre trajet le Parc National des Ecrins, sans doute l’un des plus beaux sites naturel de France. Possédant plus de 100 sommets à 3000m dont le plus élevé est la Barre des Ecrin situé à 4102m, les Parc des Ecrins offre un aperçu magnifique des Alpes.

Puis après quelques kilomètres, vous voici arrivé au lieu final de la célèbre Route Napoléon. L’empereur déchut atteint Grenoble le 7 Mars 1815. En 7 jours il aura parcouru près de 400 kilomètres avec ses hommes, le tout dans la plus grande discrétion pour ne pas se faire remarquer par les partisans royalistes et ainsi éviter toute opposition. Il retrouvera les Tuileries le 20 Mars 1815 et accèdera de nouveau au trône de France.