Route de légende : Les lacets de Montvernier

Ce mois-ci nous prenons la direction de la région Rhône-Alpes, sur une route reliant les communes de Pontamafrey et Montvernier. Située dans le département de la Savoie, la D77b est une route de 4 petits kilomètres seulement, formée de 18 lacets très serrés. Véritable mur pour tous ceux qui l’emprunte à vélo, elle n’en reste pas moins éprouvante en voiture. Culminant à 1 000 m d’altitude, la chapelle de la Balme offre une vue imprenable sur la vallée de l’Arc et sur Montvernier. 

Situé à quelques kilomètres de Saint-Jean-de-Maurienne, Pontamafrey est le départ de votre ascension vers la Chapelle de Balme. Pour vous rendre à cette destination, empruntez la départementale D1006 et longez le fleuve l’Arc (que vous veniez de Sainte-Etienne-de-Cuines ou de Saint-Jean-de-Maurienne). Arrivé dans cette petite commune d’un peu plus de 300 habitants, empruntez la D77b pour vous élancer sur les lacets de Montvernier.

Lacets de montverniers

La construction de la route des lacets de Montvernier débute en 1928 dans le but de désenclaver les villages de Montvernier, Montpascal et Montbrunal. Le tracé est pensé par un Ingénieur des Ponts et Chaussées, toutefois l’entreprise chargée de réaliser les travaux abandonne devant la difficulté de la tâche. Les travaux reprennent alors en 1932 et ce sont 36 ouvriers qui terminent à la main l’ensemble de la route. La construction s’achève en 1933 et compte 18 lacets tous très rapprochés les uns des autres et en fait l’une des routes les plus spectaculaires de Savoie.

Les lacets de Montvernier type911

(source photo type911)

La route fût empruntée plusieurs fois par des courses de vélo comme le Tour des Pays de Savoie et le Tour de France, qui la prend à deux reprises en 2015 et 2018. L’ascension met à rude épreuve les corps avec un dénivelé de 400m sur 4km d’ascension.

Les lacets de Montvernier1

(source photo Routeyou)

Lors de votre montée, vous pourrez admirer la cascade des passerelles créée par le ruisseau de la Chal. Une fois au col, après une ascension harassante, n’hésitez pas à visiter la Chapelle de Balme, devenu un haut lieu du pèlerinage dans la région. Mais la vraie récompense au sommet c’est le magnifique paysage alentour offrant une vue dégagée sur la vallée de l’Arc et sur les montagnes alentours.

Chapelle de Balme

N’hésitez pas à vous rendre dans ce secteur pour découvrir l’ensemble des petits villages typiques alentours comme Sainte-Marie-de-Cuines où se trouve « l’Aura » la plus grande œuvre d’art collective au monde. Le petit hameau d’alpage du Fragnin vaut également le détour. Surnommé par ses habitants « le Paradis » il offre un panorama magnifique qui s’étend des aiguilles d’Aryes au Col de la Madeleine, en passant par les Massifs de Belledonne et de la Lauzière. Chaque commune offre son lot de surprises et de beautés alors n’hésitez pas et prenez la route pour aller les découvrir.

Bonne route !