Anecdote Automobile : Pourquoi roule t’on à gauche?

Ce mois-ci, pas de révélation sur un constructeur automobile ou d’anecdotes insolites sur une voiture mais plutôt un article sur les origines de la conduite à gauche. Nous avons tous été confronté à cette appréhension en allant au Royaume-Uni, en Australie ou encore en Inde : « comment vais-je faire pour conduire et passer les vitesses ? » Alors, pourquoi roule-t-on à gauche dans certains pays ? Et bien en voici l’explication.

En tant que Français nous pouvons penser que le fait de rouler à gauche est une originalité anglaise. Après tout, les anglais ont le chic pour se montrer originaux en toute circonstance. Et bien figurez-vous que le sens de circulation à gauche a été pendant très longtemps appliqué dans l’ensemble des pays, mais un homme va tout changer.

Il faut remonter le temps, à l’époque médiévale. Le principal moyen de locomotion en ce temps était le cheval. Or, il se trouve que chaque cavalier portait son épée à gauche car la plupart étaient droitiers et il était ainsi plus facile de dégainer. Les hommes se croisaient donc sur la droite pour éviter que leurs épées ne s’entrechoquent. Ce sens de circulation fût donc naturellement adopté.

Au 17ème siècle, un chariot imposant venant tout droit des Etats-Unis fait son apparition. Tiré par 6 ou 8 chevaux et dépourvu de siège pour le cocher, ce dernier doit s’installer sur le premier cheval de l’attelage se situant sur la gauche. Il dirigeait alors les chevaux avec sa main droite (côté trottoir) pour éviter, en cas de coup de fouet de toucher une charrette venant en face de lui.

L’arrivée de Napoléon

A la fin du 18ème/ début du 19ème, la stratégie militaire imposait que les soldats attaquent par la gauche. Lors de sa conquête du monde Napoléon décida de bouleverser cette habitude en entrainant ses soldats à attaquer par la droite et ainsi créer l’effet de surprise chez ses adversaires. Devant cet enchaînement de victoires Napoléon décida d’imposer la circulation à droite tel un hommage à ses succès et à sa transgression des règles. Les anglais, et par conséquent les colonies britanniques furent, exemptés de ce changement, Napoléon ayant connu contre eux des défaites à Trafalgar et à Waterloo. Les anglais conservèrent fièrement la circulation à gauche, faisant ainsi un beau pied de nez au célèbre Empereur Français.

Annecdote Automobile