Anecdote de voiture : Lamborghini, des tracteurs aux supercars

De nos jours, la voiture est le moyen de locomotion quotidien le plus utilisé, mais l’histoire de l’automobile regorge d’anecdotes peu singulières qui bien souvent ne sont pas connues du grand public. A travers cette nouvelle série d’articles, nous vous dévoilerons certains dessous de l’automobile à travers des histoires insolites, drôles ou alors dramatique. Ce mois-ci nous vous proposons une anecdote sur la création de la célèbre marque au taureau : Lamborghini.

Tout commence en 1940 où le jeune Ferruccio Lamborghini, fraichement diplômé de l’institut technique Fratelli Taddia décide de s’engager dans l’armée Italienne.

Ferruccio_lamborghini

À la fin de la seconde guerre mondiale, Ferruccio Lamborghini ouvre un garage dans sa ville natale où il effectue diverses réparations sur des machines agricoles et des voitures. Lors de son voyage de noce, il découvre en grande quantité du matériel militaire laissé à l’abandon. Ayant le sens du commerce, il décide de réutiliser ces surplus pour concevoir des tracteurs agricoles et fonde la société Trattori Lamborghini.

En moins de 10 ans, Ferruccio fait fortune et décide d’assouvir sa passion pour les automobiles sportives. Il fait alors l’acquisition d’une Ferrari 250 GT. Cependant, même si il prend du plaisir à la conduire il est désolé de voir à quel point l’intérieur est peu soigné mais surtout à quel point l’embrayage est mauvais et défectueux. Il doit d’ailleurs régulièrement se rendre à Maranello, siège de Ferrari, pour le changer.

Un beau jour, Ferruccio croise « Il Commendatore » Enzo Ferrari et décide de lui parler des problèmes qu’il rencontre avec sa voiture et de soumettre à Enzo Ferrari l’idée d’améliorer ses embrayages.

Ce dernier n’ayant pas sa langue dans sa poche lui répondit : « Vous êtes peut être capable de conduire un tracteur, mais vous ne saurez jamais conduire une Ferrari convenablement. ».

Ferruccio, piqué dans son orgueil, décide de prendre les choses en main et de construire sa propre voiture de sport et en 1963 il créé la marque Lamborghini dont l’emblème sera un taureau, référence à son signe astrologique (et surement à ce que peut évoquer cet animal).

Il s’entoure de Giotto Bizzarini, ancien ingénieur de Ferrari ayant travaillé sur la 250 GTO, de Gian Paolo Dallara, ancien ingénieur de Mazerati, et de Franco Scaglione pour la Carosserie. Ensemble ils donnent naissance en à peine 4 mois à la 350 GTV. Mais le grand succès de Lamborghini viendra en 1966 avec la Miura.

lamborghini 350 GTV LamboCars

1966-lamborghini-miura Motor 1

Plus tard lors d’une interview accordée à un magasine, il expliquera que si il n’avait pas eu cette altercation avec Enzo Ferrari, il n’aurait probablement jamais construit de voiture.