Voiture de légende : La Coccinelle

Ce mois-ci nous vous ferons redécouvrir une voiture qui aura marqué l’Histoire : la Coccinelle de Volkswagen. Première voiture du constructeur Allemand, elle est conçue par Ferdinand Porsche, à la demande du chancelier allemand Adolf Hitler. Alors à la tête du troisième Reich, il compte se servir de cette voiture comme outil de propagande pour son parti. Cependant, bien que les débuts de l’histoire de la Coccinelle soient quelque peu sombres, elle deviendra la voiture du peuple et va connaître une incroyable longévité.

Les origines de la Coccinelle

Au début des années 1930 et peu après son accession au pouvoir, Adolf Hitler veut faire de l’industrie automobile allemande le fer de lance du pays. Sous son impulsion, le parc automobile allemand va presque doubler en l’espace de quatre ans.

Le chancelier veut rattraper le retard de son pays et concurrencer les Etats-Unis et la Grande-Bretagne. Lors du Salon International de Genève en 1934, il annonce son souhait de créer la « voiture du peuple ». Une voiture à portée de tous, basée sur une consommation et une production de masse, afin de procurer aux Allemands la version Germanique de la Ford T.

Ferdinand Porsche contacte Hitler pour lui proposer de réaliser le prototype de cette voiture, ce que ce dernier accepte. Il lui donne un délai de 10 mois pour y parvenir. Le chancelier fourni un cahier des charges extrêmement complet et complexe à Ferdinand Porsche, comme un prix de vente de 1 000 Reichsmarks, un moteur de 1 L consommant 5 L/ 100 km, ayant une vitesse de pointe de 100 km/h etc. Cette voiture sera appelée la VolksWagen (voiture du peuple).

KDF Wagen

(publicité pour la KDF Wagen)

Après un premier prototype construit en 1935, Ferdinand Porsche se rend aux Etats-Unis en 1936 pour visiter des usines telles que celles de Ford pour en apprendre plus sur les techniques industrielles à grande échelle et ainsi pouvoir réaliser une production de masse avec un faible coût à la vente.

En 1938, la KdF (pour Kraft durch Freude, la force par la joie) est présentée au grand public. Plus de 330 000 allemands enverront leurs économies pour s’offrir cette voiture, mais jamais ils ne la recevront. En 1939, la guerre éclate et l’usine chargée de produire la voiture est réquisitionnée pour l’armement.

KDF Wagen 1939 Berlin

(Kdf Wagen défilant dans les rues de Berlin en 1939)

La naissance de la Coccinelle

À la fin de la guerre, le jeune Major Britannique Hirst est envoyé vérifier l’état de l’ancienne usine de Wolfsburg, où aurait dû être produite la VolksWagen. Il trouve un prototype de cette voiture et tombe sous le charme. Il décide de relancer la production pour motoriser les alliés. La chaîne repart peu à peu et l’Allemagne propose la Volkswagen (appelée Käfer, le cafard en allemand) à l’exportation afin de gagner de l’argent et de remettre le pays sur les rails. Elle est vendue au Etats-Unis où elle est surnommée « Beetle » (scarabée) puis en France où elle est appelée « Coccinelle ».

Coccinelle

Le succès Outre-Atlantique est immédiat, dynamisé par la période des trente glorieuses, où les foyers américains prospèrent et comptent même souvent plusieurs voitures. Un publicitaire de génie, Bill Bernbach, se chargera de créer les campagnes publicitaires pour promouvoir la petite Coccinelle et lancera la phrase mythique « Think small » (pensez petit).

Finalement, la Coccinelle fût vendue à plus de de 24 millions d’exemplaires. Au fil des années, la petite voiture évoluera en termes de motorisation tout en gardant ses courbes qui ont fait sont succès. Le modèle d’Après-Guerre développait 25 chevaux, et celui de 1972 le double. Elle fût déclinée en cabriolet et donnera naissance par la suite à plusieurs autres véhicules, comme le premier utilitaire Volkswagen, le célèbre Combi.

Elle sera produite jusqu’en 2003, et sa remplaçante la « New Beetle » aura un succès bien moins important que sa grande sœur.

New Beetle

Mais la Coccinelle ne se contente pas d’un succès commercial, elle connut également une carrière de sportive et d’actrice.

La carrière de la Coccinelle

En 1964, la Coccinelle fait des étincelles au Rallye de Monte-Carlo, où elle obtient ses meilleurs résultats. Elle participe et se place dans de nombreux rallyes plus mineurs.

En 1969 elle devient également l’héroïne d’un film de Walt Disney « Un amour de Coccinelle ». Le succès fût tel que quatre autres films suivirent, avec plus ou moins de réussite. Dans le large monde du cinéma, on trouve également de nombreuses références à ce véhicule, rendant hommage à cette voiture mythique.

Coccinelle cinéma

Une voiture mythique qui aura marqué son époque mais également les coeurs puisqu’elle reste encore à ce jour une des voiture les plus prisées par les collectionneurs. Un modèle emblématique qui c’est écoulé à plus de 24 millions d’exemplaires à travers le monde ce qui en fait l’une des voitures les plus vendues de tous les temps.